Les paysages de la région de Charlevoix sont impressionnants et d’une grande beauté constituant ainsi une part importante de l’identité de la MRC de Charlevoix.

Ce sont les composantes naturelles du territoire qui façonnent ces paysages mais les constructions érigées par l’homme les influencent aussi grandement.

Presque tous les bâtiments considérés d’intérêt patrimonial dans le cadre de l’inventaire architectural réalisé pour la ville de Baie-saint-Paul par Etnotech, en 1997, puis par la MRC de Charlevoix, de 1999 à 2001, pour l’ensemble des autres municipalités *, ont « une date de construction qui ne dépasse guère la fin de la Seconde guerre mondiale, soit 1945. Il s’agit, en effet, d’une époque qui correspond, dans le Québec rural, au début d’une brusque et profonde transformation des traditions architecturales et des façons de construire » (Bergeron Gagnon, Étude du patrimoine de la MRC de Charlevoix, Rapport final, 10 mai 2000).

Ces constructions sont caractérisées par des formes traditionnelles témoignant du savoir faire des habitants de cette époque et des hommes de métier ainsi que par des matériaux naturels. Le bois, surtout, a été largement utilisé dans l’architecture domestique traditionnelle de Charlevoix. Celle-ci est principalement caractérisée par la simplicité des formes et du volume, lequel est habituellement carré ou rectangulaire, assez compact, avec peu de saillies, mis à part une galerie, et une ornementation sobre. Finalement, les bâtiments d’intérêt patrimonial de la MRC de Charlevoix se classent selon sept granges familles architecturales toutes décrites à la section « famille » du présent site.

Bien que le milieu bâti ait été assez bien préservé jusqu’à aujourd’hui, les résultats de l’étude de Bergeron Gagnon recommandent toutefois une grande vigilance afin d’en éviter une importante et rapide détérioration.

Au delà de l’architecture, c’est aussi l’implantation des bâtiments en Charlevoix qui est significative. L’alignement relativement rigoureux des constructions de chaque côté de la rue principale témoigne de la façon dont, autrefois, les habitants s’établissaient en bordure de la route et peu éloignée de celle-ci et ce, probablement pour atténuer les contraintes du milieu naturel et des conditions climatiques.

Ainsi, quelques principes doivent orienter les actions de conservation de notre patrimoine et c’est pourquoi la MRC de Charlevoix, par le biais de la matériauthèque et de divers outils tel le Guide d’intervention en patrimoine, souhaite offrir aux propriétaires concernés, les moyens d’intervenir adéquatement.

Le Guide d’intervention en patrimoine
Que des rénovations s’imposent ou que vous souhaitiez insérer un bâtiment supplémentaire ou effectuer un aménagement paysager s’harmonisant avec une résidence à caractère patrimonial, le Guide d’intervention en patrimoine, vous guidera afin d’y parvenir en fonction de la famille architecturale à laquelle appartient le bâtiment et de l’environnement immédiat dans lequel il est situé.

Cinq grandes thématiques y sont traitées. La rénovation des bâtiments anciens, les bâtiments anciens modifiés, l’insertion d’un bâtiment dans un milieu ancien, l’aménagement paysager et les bâtiments secondaires ainsi que l’affichage et les devantures commerciales. Le Guide permet donc d’orienter, entre autres, les choix de matériaux, de couleurs, d’ornements et de structures et d’initier, même, des recherches en matière de protection du patrimoine.

Par ailleurs, on y indique les procédures à suivre lors d’une intervention sur un bâtiment et on y décrit ces grandes familles architecturales. Ces connaissances sont complétées par le lexique architectural et quelques références bibliographiques. Ce document, produit par la MRC de Charlevoix, est vendu au coût de 4$ (taxes incluses) au bureau de la MRC et dans certaines quincailleries replica watches de la région.




* Saint-Urbain, Saint-Hilarion, Petite-Rivière-Saint-François, Les Éboulements, L’Isle-aux-Coudres

Tous droits réservés, Municipalité régionale de comté de Charlevoix, 2006
Crédits photo: Claude Bergeron, Martin Dubois, MRC de Charlevoix, Claude Lemay
Graphisme: Denis Reid, Programmation: nomadique.net Croquis: Bergeron-Gagnon